Photos en vrac : Kampot

Nous venons d’arriver en Indonésie et avons passé notre première journée à Lombok : c’est magifique ! les photos arrivent bientôt…

Pour le moment, nous mettons un peu en vrac nos dernières photos de Kampot (Sud du Cambodge).

Tout d’abord, mention spéciale à Samon’s Village, la guesthouse où nous avons dormi (et mangé, miam !) pendant 5 jours. Super accueil, super séjour et le petit plus, on peut sauter directement de la terrasse pour nager dans la rivière :

Balade dans la « cathédrale verte » (louez votre kayak à Retro Kampot et laissez vous guider)

Petit tour au fameux marché au crabe de Kep :

Et la séance photos artistiques lors de la pause café, toujours à Kep :

Balade en bateau sur la rivière pour le coucher du soleil et voir les lucioles (la balade est vraiment jolie, en plus ils offrent les bières, par contre les lucioles, bof…). Le moment chaud et rigolo, le passage sous les ponts quand on est sur le toit du bateau !

Et juste avant de quitter le Cambodge, l’anniversaire de Robin (14 ans !) dans un bon restau italien à Phnom Penh. Avec uu vin blanc sicilien bien frais… Et les petits cadeaux de sa soeur 😉

Dans les préparatifs de notre voyage nous n’étions pas sûrs d’aller au Cambodge, et finalement, grâce à la mission de Guillaume et Perrine, nous nous sommes motivés.
Le bilan est largement positif ! nous avons adoré le pays et surtout ses habitants et cela malgrés les conditions un peu difficiles liées principalement à la chaleur (entre 34 et 38 degrés en moyenne) et nos bobos qui ont eu du mal à guérir. La climatisation à bloc dans les transports a causé quelques tracas à notre Nounette préférée. Nous avons du aller à la clinique à Phnom Penh car elle avait une otite plus une angine…

Bref le Cambodge ça se mérite mais c’est bien de ne pas venir à la saison la plus chaude 😉

Viste matinale des marais salants

Ce matin j’ouvre l’oeil il n’est pas encore 6 heures, la température est pour l’instant juste en dessous de 30 degrés, et nous avons encore les scooters, tout me pousse à déserter mon lit pour aller m’offrir une visite en égoiste des marais salants de Kampot.

 

Me voilà donc chevauchant mon fidèle destrier prêt à aller affronter l’enfer du bitume et l’arridité des pistes sous un soleil pourtant encore inoffensif à cette heure matinale.

Au fil du hasard j’ai la chance de rencontrer les pécheurs qui rentrent au port et qui vont vendre leur poisson au marché.

_DSC3867
Plus loin, je devine les marais salants et au gré du labyrinthe des parcelles, je tombe sur des paludiers qui font remonter la fleur de sel.


Sur le retour, je découvre une famille qui commence sa récolte et qui par leurs sourires m’invitent à m’arrêter. Il est 7 heures et le soleil commence à taper, le travail dans les marais devient de plus en plus dur, je me sens un peu ridicule de les prendre en photo alors qu’ils triment …

Ici tout le monde bosse sauf les touristes, pourtant nous n’avons pas l’air plus heureux.

_DSC3859

En effet de retour à la guest house, je suis obligé de suporter les remarques acerbes d’un groupe à propos du confort du logement et de la « bouffe ».
Pour moi ce contraste de problème qui oppose ceux qui se battent pour vivre et ceux qui ne supportent pas « l’eau froide de la douche » (environ 30 degrés vu la température ambiante) commence à me mettre en colère car la proximité géographique renforce la sensation d’inégalité et me mettent mal à l’aise.
En effet depuis un moment je me rends compte que ce qui nous nourrit, outre la nourriture, c’est le sens que l’on donne à notre vie à nos actions : ici le sens c’est travailler pour vivre, alors que pour nous autres touristes c’est comment réussir ses vacances…  Mais cela fera l’objet d’un autre article si je trouve l’inspiration.

Je reprends la route …

La visite de la plantation de poivre 🌿

On est arrivé à Kampot, c’est tout au sud du Cambodge.

On a loué des scooters et direction la plantation de poivre 🌿. Le poivre de Kampot est connu comme le meilleur poivre du monde !!!!
Sur le chemin on est allé dans un petit resto au bord de Secret Lake.

Puis un peu plus loin on est arrivé dans la plantation de poivre, 🌿on avait très chaud et vu que j’avais des coups de soleil j’avais un pareo.

_DSC3792

Puis on a pris une boisson 🍹 avant de faire une petite dégustation de poivre. 😄 🌿 🍴
Il y en avait des fruités, des piquants, des mélangés et des doux. On a aussi fait une dégustation de fleur de sel. Mon préféré c’était le poivre mélangé à la fleur de sel.

Ensuite, quelqu’un nous a appelé pour faire une visite guidée de la plantation. Alors on a mis des chapeaux pour ne pas avoir trop chaud.

La guide nous a montré qu’il fallait trier le poivre 🌿: les rouges et les verts à part, et pour les grains pas assez ou trop mûrs, on enlève la peau et on garde le noyau pour faire du poivre blanc.

Après cela, elle nous a emmené voir les grandes plantes de poivre : il y en avait plein !

Et comme le poivre ne se butine pas et qu’on a besoin d’insectes, ils ont aussi planté des fleurs 🌺🌻🌹🌷🌼🌸 .

_DSC3781

A la fin de la visite, on a acheté une boite de poivre, deux petits sachets de fleur de sel et deux petites confitures au poivre 🌿.

Ensuite toute la famille est rentrée et on a pu se poser dans notre guesthouse au bord de la rivière.

 

ARIANE BELLET 😄👍