Nos coups de coeurs et bons plans à Luang Prabang.

Resto :

Secret Pizza : ouvert le mardi et le vendredi, les pizzas et lasagnes sont excellentes et il y a un baby foot et un billard.
Ban Nasamphanh street n.3, Luang Prabang, Laos
+856 20 56 528 881
https://maps.app.goo.gl/eMa75

Un petit resto «bouiboui» non loin de Pongkham Residence (il faut juste traverser la grande avenue et c’est en face à droite. Tout est très bon et pas cher 15 000 kips le plat. Idem pour la petite cantine au coin de la rue entre Pongkham et La Pistoche, elle propose les meilleures noodle soup (ou «feu») de Luang Prabang !
https://maps.app.goo.gl/wjA9f

L’Utopia pour le cadre sympa et la bonne musique. Un bon coin pour «chiller» avec son bouquin ou sa tablette, au bord de la rivière. Propose des cours de yoga le matin et des soirées style «beach party» le soir.
Kingkitsarath Rd, Luang Prabang, Laos
+856 30 53 29 873
https://maps.app.goo.gl/pN96t

Restaurant Dyen Sabai : le cadre est vraiment sympa et les fondues lao excellentes. Pas très cher pour ce bon et beau resto.
Ban Phan Louang, PO Box 805, Luang Prabang 06000, Laos
+856 71 410 185
https://maps.app.goo.gl/eKVmB

La french Backerie «Banetton» pour ses baguettes à la française.
À proximité de The View Pavilion Hotel Luang Prabang. Profitez en pour visiter les jolis petits temples juste en face… Ban Khili, Sakkarine road, Luang Prabang 02000, Laos
https://maps.app.goo.gl/kzUXN

Le Calao Restaurant : pour un repas haut de gamme avec des plats issus de la grande cuisine typiquement lao.
Khem Khong Road, Luang Prabang, Laos
+856 71 212 100
https://maps.app.goo.gl/LpZLU

Garden Restaurant : pour son excellent rapport qualité-prix et le calme de son petit jardin, au centre de l’activité touristique.
Sisavangvong Road, Luang Prabang, Laos
+856 71 252 583
https://maps.app.goo.gl/FDdVs

Location de scooter :

Anousay : c’est un excellent rapport qualité-prix, accueil sympa. Automatiques à 90 000 kips, manuels à 80 000.
À proximité de ຕຳຫມາກຮຸ່ງເອື້ອຍແຕ້ງ ພູຂີ້ມ້າ, Luang Prabang, Laos
https://maps.app.goo.gl/Whpb2

Location VTT et 4x4

Chez Luang Prabang Holiday MK a les meilleurs VTT de toute la ville. 50 000 kips la journée.

Toujours chez Luang Prabang Holidays, le Ford Everest est top et en très bon état pour 70 dollars par jour.

Luang Prabang, Laos
https://maps.app.goo.gl/MFpCs

Hébergements :

Évidement Pongkham Residence ! Les chambres sont grandes, très propres et les lits confortables. Naly et Wan sont adorables et plein de bons conseils. Ils ont des VTC en top état disponibles pour arpenter la ville et les alentours. La résidence est à 2km du centre touristique et à 50m de la piscine «La Pistoche» (certainement un bon plan aussi mais en travaux quand nous y étions… elle devait ouvrir début mars !).

Pongkham Residence
Louang Prabang, Laos
+856 71 260 085
https://maps.app.goo.gl/dSMpP

Le Cold River qui n’a de froid que le nom. C’est une charmante Guesthouse tenue par une famille française (Rudy et Marion) que nous avons connu à l’école et avec qui nous avons bien sympathisé. La déco est très chouette et originale. Assez proche du quartier touristique tout en étant au calme, non loin de la Nam Khan.

http://www.coldriverluangprabang.com/

Visites

Tat Kuang Si

Magnifique chute d’eau turquoise, mais il y a du monde il ne faut pas hésiter à marcher un peu pour aller tout en haut. Voir nos articles sur le blog

Tat Sea

L’environnement est très beau, les chutes d’eau moins impressionnantes mais l’ambiance plus sauvage bien sympa. Voir notre article

Nam Dong park

Très beau parc avec jardin botanique, joli parcours près de la rivière et des activités type tyrolienne et ponts suspendus voir notre article

VTT

Il y a plein de boucles à faire, notamment de l’autre côté du Mekong. Renseignez-vous auprès des agences ou voyez avec MK de Luang Prabang Holidays, il connaît très bien. Cf location vtt plus haut.

Cours de cuisine

Pour prendre des cours de cuisine, n’hésitez pas à réserver auprès de Tamarind Restaurant Voir notre article
À proximité de Historic District, Louang Prabang, Laos
https://maps.app.goo.gl/YKzfu

Pourquoi voyager quand on a 13 ans ?

Robin

_DSC1830

Est ce que tu conseillerais comme destination de voyage le Laos et pourquoi ?
Je la conseillerais car c’est un pays qui est magnifique et aussi très sauvage même dans les grandes villes.

Si un copain français venait à Luang Prabang que lui conseillerais tu de faire ?
Je lui conseillerais de louer un scooter et de visiter les chutes d’eau.

Comment tu décrirais l’école française de Luang Prabang ?
Je trouve que l’enseignement est très instructif et ludique.

Comment vois-tu la suite du voyage ?
Pleine d’aventure, de rencontres et très instructif ( le voyage quoi ).

Si tu devais partir dans un autre pays, comment choisirais tu la destination et où irais tu ?
Pour choisir un pays je metterais une carte et au hasard je choisirais un endroit où aller car il y a pas de mauvaises ou de bonnes destinations.

Qu’est-ce qui va te manquer à Luang Prabang ?
Ce qui va me manquer par rapport à Luang Prabang c’est : l’école, les paysages, les amis et Luang Prabang.

Qu’est-ce que tu ne regretteras pas ?
Ce que je ne regrette pas ce sont les touristes Chinois qui crachent de partout et qui parlent fort.

Comment c’était Luang Prabang ?

Ariane,

Si tu devais conseiller à une copine de venir à Luang Prabang, que lui dirais-tu pour la motiver ?

Je lui dirais qu’on peut faire plein de choses et que on peut voir des éléphants !

Que conseilles-tu aux enfants de faire à Luang Prabang ?

Je leur dirais d’aller visiter des temples et d’aller visiter des chutes d’eau puis d’ aller a des restaurants .

Que faut-il ne pas oublier dans sa valise quand on vient au Laos ?

Un maillot de bain un téléphone et surtout de l’argent. Et du produit moustique !

Comment fais tu pour te faire comprendre quand tu parles à des Laos ?

D’abord je sais quelques mots en lao et puis on fait des gestes et ils comprennent ou on demandait aux gens de traduire .

Qu’est ce qui va te manquer à Luang Prabang ?

Ce qui va me manquer c’est mes amies et mes professeurs 😓

Qu’est ce qui t’a plu à l’école française de Luang Prabang ?

C’est d’être quasiment toute seule pour travailler et qu’ils sont super sympa et qu’il y a une bonne ambiance enfin ça dépend pour qui 😉

Qu’est ce qui t’a déplu à Luang Prabang ?

La pollution des voitures 😦

Qu’est ce que tu as appris à l’école française de Luang Prabang que tu n’avais jamais appris avant ?

Plein de choses mais je ne peux pas m’en rappeler.

Quelle est la différence entre l’école de St Hilaire et celle de Luang Prabang ?

Il y a moins de gens dans l’école de Luang Prabang 🙂

Comment vois-tu la suite de ton voyage ?

Super et agréable !!!

Billet d’humeur ?

Voila nous arrivons au terme de nos trois mois à Luang Prabang.

Super ! me direz vous … Hé oui on repart pour de nouvelles aventures de nouvelles découvertes …. etc etc

Mais quand même, habiter 3 mois quelque part, n’importe où, ça laisse des traces. D’autant plus si c’est dans un pays bien différent du votre, avec une culture, une ambiance, un climat qui vous obligent à vous adapter, à modeler ce que vous êtes.

Pour ceux qui ne le savent pas, nous arrivons d’un petit village français de 3000 habitants situé sur un plateau à 1000 m d’altitude, alors le contraste avec une petite ville en Asie est assez marqué.

On repart dans deux jours, il est temps de faire le point.

Tout d’abord, lorsqu’on arrive, c’est la fiesta dans ma tête. Je revis l’euphorie de mes 5 ans devant mes cadeaux de Noël. J’imagine car je n’ai plus trop de souvenirs de cette lointaine époque. Cela fait presque 2 ans que l’on prépare ce voyage. C’est l’inconscience.

Ensuite, passé ce premier moment, ‎je commence à percevoir le côté obscur je me dis «c’est le bordel, c’est sale il y a des déchets partout. Reste que les gens sont cool mais pas très souriants… sont-ils timides ou c’est une marque de respect ?» C’est la phase de lucidité.

En famille, on essaye de trouver des repères, savoir où trouver telle ou telle chose, connaitre aussi les prix. Sentir si on peut avoir confiance, se repérer dans l’espace, comprendre ce que l’on nous dit. On essaye de se détendre et pour le coup ça arrive rapidement. En tout cas, on prend notre temps afin de nous adapter dans ce nouvel univers.

Et pour finir, au bout d’un moment, chacun trouve ses habitudes, ses repères, une nouvelle forme de vie de famille s’organise. On salut des gens dans la rue, les enfants se font inviter par les copains et s’émancipent. Nous savourons tous l’impression de liberté qui règne ici. Nous connaissons les petits coins sympa et on s’empresse de les faire découvrir à nos visiteurs. Merci Manou et Valé d’être venues nous voir.

En conclusion, on s’enrichit de nos expériences mais on n’oublie pas qui nous sommes. On se rend compte que nos capacités d’adaptation restent limitées, nous avons toujours du mal avec le bruit pourtant on aime les animaux… merci le coq et les chiens …. on adore la musique… merci à l’inventeur du karaoké et à son pote qui a créé l’ampli à 10000 wat. Les odeurs et le souci des poubelles nous font un peu peur pour le futur et nous font prendre conscience du problème de la gestion de nos déchets dans les pays occidentaux car, au Laos, on ne les cache pas.

Mais bon, on part dans deux jours et nous sommes tous à notre manière un peu maussade.

Ce petit coin sur terre gardera une place toute particulière dans notre coeur.

Merci.

Wan et Naly, les hôtes de Pongkham Residence vont nous manquer, on se sentait faire parti de la famille… Bye Pavina, bye Davin.

L’école française de Luang Prabang merci à eux d’avoir accueilli nos enfants, ils ont tous deux gagné en confiance, en tolérance, en adaptation, en autonomie … et ils sont allés à l’école avec plaisir !

Guillaume

Cours de cuisine chez Tamarind

Nous en rêvions, nous l’avons fait ! et vraiment pas de regrets… 😉

La semaine dernière avec Valé nous sommes allées réserver nos cours de cuisine au restaurant Tamarind (au bord de la Nam Khan) pour le vendredi 15 février.

Le jour J, nous sommes arrivées comme prévu au resto à 8h45 et sommes partis avec notre petit groupe et notre chef cuisto, Sit, direction le Phosi Market afin de commencer à nous familliariser avec les ingrédients.

Puis arrivée vers 10h sur les lieux des cours de cuisine dans un cadre très agréable, entouré de petits bassins et de végétation.

Au programme des préparations culinaires :

– Une sauce « Dip » bien relevée pour y tremper nos boulettes de riz gluant (une à la tomate, une à l’aubergine).

– Un poisson en papilotte dans une feuille de bananier, cuite à la vapeur dans une sauce aux herbes préparée au mortier. Dé-li-cieux !

– Des tiges de citronnelle cisellées chirurgicalement pour en faire un petit panier permettant de recevoir un mélange de poulet aux herbes. Le tout sera ensuite frit 7 minutes avant dégustation.

– Un laap de boeuf (qui pourrait se traduire par une salade de boeuf haché ou en très fines lamelles, c’est selon), plat typique du Laos. On peut y rajouter un peu ou beaucoup de piment, en fonction des goûts, et même un peu de bile pour l’amertume… Personnellement, dans mon laap, il y avait surtout du citron vert, des petits oignons, de la coriandre et des pousses de soja 😉

Et en dessert, du riz gluant violet cuit dans du lait de coco et un peu de sucre + fruits frais + confiture de tamarin et sésame.

Et nous avons bien entendu dégusté toutes nos préparations dans la foulée : un de nos meilleurs repas au Laos ! (si ce n’est LE meilleur car c’est toujours meilleur quand on a pris le temps de le faire soit même… C’est comme les légumes du potager quand on les a fait pousser soit même). On était trop fières !!

Une balade bucolique en très charmante compagnie.

Aujourd’hui nous avons pu découvrir les environs en VTT avec Valé.

Petite précision : Valé habite à Paris, donc autant dire que le VTT elle ne connait pas. Bref avec Jeanne on s’est dit qu’on allait lui montrer, nous les montagnards, ce que c’est « que le moutain bike » à prononcer avec l’accent Lao de la Haute Savoie…. c’est pas évident.

Autant vous dire qu’elle nous a déçu la parisienne parce qu’une fois compris le système de vitesses, les montées titanesques, les passages dans la boue, les descentes vertigineuses, et les sentes étroites sont passés sans problème. Elle n’a pas pu s’empécher de nous narguer d’un « c’est quand même moins évident à Paris avec la circulation » 😉

On avait quand même des super VTT de notre copain MK de Luang Prabang Holidays.

Bref on a bien profité de cette petite sortie pour découvrir la campagne de Luang Prabang.

Charmante sortie en charmante compagnie.

Jeanne, qui commence à retrouver la forme, et Otto, un aumônier de prison allemand à la retraite et/ou en vacances, souhaitent faire un tour en VTT dans des coins « sauvages et tranquilles » et voila une nouvelle équipe pour arpenter la douce campagne Laotienne !

Au menu : petits sentiers, rizières, forêt, chant d’oiseaux, et petites plantes. Et aussi aboiements de chiens … Sinon c’est trop facile et pas rigolo !

Une balade en vtt avec quelques passages à pieds histoire de ne pas louper les « secret view points ».

Une belle journée à Tat Kuang Si !

Les photos parleront mieux qu’un long discours. Mais voilà, soleil, bonne humeur, baignade… Les vacances quoi !

Démarrage en scooter hier matin, directions les chutes d’eau de Tat Kuang Si à 30 km de là :

Et la journée se termine en beauté en buvant un coup au bord du Mékong (fresh coconut pour Valé !)

On pense très très fort à tous ceux qui sont sous la neige en ce moment 😉

Balade Vtt et photos …

Voici quelques photos d’une de mes dernières balades sur une piste bien raide qui m’a ammené sur une crêtes sur laquelle s’est installé un très joli village.

Arrivé au village j’ai été accueilli par les aboiements des chiens et par les « sabadee » des enfants, les adultes semblaient un peu génés et sont restés en retrait.

Sinon petite chute dans la descente pour rentrer sur Luang Prabang, attention il ne faut pas s’enflamer. Viligence est mère de sureté !