On the road of Ruteng

Aujourd’hui c’est la dernière journée où nous pourrons rouler en scooter, nous allons en profiter pour nous faire un beau petit tour dans la campagne de Ruteng !

_DSC4988

Première étape, Liang Bua (« la grotte froide »), c’est ici que les chercheurs ont découvert une nouvelle branche de l’évolution de l’humanité, d’ailleurs je me demande si je ne suis pas originaire de Florès : en effet ils les ont surnommé les « hobbits de Florès » car leur taille n’exédait pas 110 cm 😉

Notre deuxième étape ce sont les chutes d’eau de Tengu Lese : malgré une route un peu longue mais magnifique, le détour vaut vraiment le coup. Outre l’aspect esthétique du coin (sorte de petit paradis remplis de riziéres surplombées d’un plateau duquel surgie et se jette cette puissante cascade), les habitants sont adorables.

Dans chaque petits villages que nous traversons, les enfants crient « Hello mister ! Hello miss » et nous tapent dans les mains que nous leur tendons au passage, tout en continuant à rouler : c’est le grand jeu ! 😊

_DSC5082

Nous sommes arrivés après avoir fait 2-3 km de motocross avec le scooter et un pneu à plat (et oui encore). Un jeune du coin me propose de ramener le scooter au village le plus proche pour le réparer le temps que nous fassions la balade. Moi, je suis de nature confiante voir très confiante, je lui dis « ok pas de problème, je te donne des sous, les clef du scooter, et en plus je te laisse toutes nos fringues ». Je suis comme ça moi, généreux…

Nous partons faire la balade avec 3 jeunes qui nous guident et nous font découvrir le coin. Pendant notre magnifique promenade je me dis que je suis peut être un peu « con » parce que là je lui ai tout donné, il manque juste ma cb et mon passeport.

Le tour vaut vraiment le coup, lorsque nous arrivons au pied de la cascade : ça décoiffe !

_DSC5110

Le retour sur le bord des canaux au milieu des rizières est très ludique à partir du moment où on ne glisse pas (c’est un peu haut), car sinon on risque de rejoindre les ossements du hobbit au musée du coin.

_DSC5093

_DSC5132

Nous voila donc de retour aprés notre joli petit tour et je vais bientôt savoir si j’ai eu raison ou non de faire confiance… à peine arrivée je cherche et je vois mon scooter réparé avec le gars qui me donne les clefs : « ouf ». Il m’explique que la réparation a été un peu plus chère que prévu, (genre 2 euros au lieu d’1), évidement je lui réponds qu’il n’y pas de problème et surtout merci beaucoup.

Dans tous les cas, c’est un coin à visiter, surtout si vous aimez les petites routes qui tortillent !

Le volcan caché Le Ranakha

Nous sommes resté 4 jours sur Ruteng pour profiter de l’ambiance de la ville et de la beauté des environs.

Avec Robin nous sommes allés faire l’ascension du mont Ranakha Volcan dont la dernière éruption remonte à 1987.

Pour ça nous nous sommes levés à 6h du matin afin de partir à la fraiche sous un soleil encore limpide.

Nous avons donc gravis cette belle montagne sur un ancien chemin goudronné envahit par la végétation, il est encore possible de passer avec le scooter mais certaines parties sont bien détruites par le ravinement. Après 1h30 de marche et 1000 m de dénivelé nous voila arrivés au sommet. Nous l’attendions avec impatience car le long de la montée la vue était magnifique et on devinait bien le volcan avec quelques fumées qui semblaient s’échapper des éboulis.

Hélas le chemin débouche sur une église « moderne » abandonnée style les anciens établissements de St Hilaire pour ceux qui connaissent. Bref, on fait le tour, on cherche un chemin qui continue, on grimpe sur des rochers, sur un ancien pilone mais rien… On se retrouve sur un sommet à coté du volcan avec une végétation qui nous empêche de voir quoi que se soit, c’est trop dommage ! tant pis on aura fait une chouette balade.

Bain de foule à Ruteng !

Nous vous avons déjà touché 2 mots des étudiants en tourisme de Ruteng. Aujourd’hui nous avons visité leur école car nous les croisons tous les jours et ils avaient beaucoup insisté pour que nous passions les voir. Et comme nous les avons recroisé ce matin…

Nous avons donc pris une grande inspiration et nous nous sommes transformés en star du showbiz l’espace d’une heure. Dès que nous avons passé le portail de l’école, nous avons été summergé par les appels, les poignées de mains, les cahiers et stylos tendus pour obtenir nos signatures. Notre jeune guide Ronald nous a invité à le suivre dans une première classe où les élèves étaient ravis de nous accueillir afin de pouvoir nous poser des questions et s’entrainer à l’anglais.

Il fallait répondre à tous en même temps, ils étaient à la fois très excités et honorés de notre présence. De plus, c’était la première fois qu’ils recevaient la visite d’enfants donc ils étaient ravis 😉

Nous avons réussit à tenir le rythme sur 4 ou 5 classes puis le bruit, le fait de devoir constament pousser sur la voix, tendre l’oreille, parler en anglais en choisissant nos mots… Tout cela commençait à devenir épuisant. Et les zygomatiques commençaient à être franchement douloureux à force de sourire pour les selfy : c’est dur le métier de star !!

La preuve en images :

Amis voyageurs, si vous passez par Ruteng, faites leur ce plaisir : passer les voir à leur école, ils sont tellement adorables…