Visite d’une usine hydroélectrique

Bonjour, je vais vous présenter une usine hydroélectrique au Laos.

_DSC2213

L’usine hydroélectrique « Nam Teun 2 » a fait son entrée en fonction en 2008.

La surface du lac qui alimente l’usine est de 450 Km2 (5 fois le lac de Serpançon)             c’est le réservoir le plus gros du Laos.

Bien sur avant de faire le barrage qui va engloutir tous les villages et forêts, il va falloir déplacer tous les villages et reloger les habitants ailleurs (en tout il y a 6000 personnes à déplacer et à reloger). Les arbres eux n’ont pas pu être déplacé donc ils les ont laissé et ils se sont noyés, mais le coté positif, c’est que les arbres noyés servent d’abris pour la faune aquatique.

Le barrage qui nous permet d’avoir une réserve d’eau est loin de la zone de captage (la zone de captage sert à faire rentrer l’eau dans les conduites forcées).

L’eau arrive dans le gros tuyau de conduite forcée qui fait 8 m de diamètre (la hauteur de chute des conduites forcées est de 350 m de hauteur) après elle se sépare dans plusieurs tuyaux qui vont droit ver les turbines. Dans ces tuyaux, il passe une piscine domestique par seconde.

_DSC2355

Remarques : les Pelton sont moins performantes que les Francis car elles sont plus petites. La puissance de l’eau provient de la hauteur et du volume.

visite de la centrale hydro-électrique

On a visité une centrale qui faisait de l’électricité avec de l’eau. C’est une centrale hydro -électrique, la plus grande du Laos.

Il  y a un lac avec un barrage plus haut que les tuyaux qui ammènent de l’eau vers la centrale. Ces tuyaux font 8m de diamètre et descendent sur 350m vers la centrale : ça pousse dans les turbines !

_DSC2354Plus il y a de la pression, plus ça va vite et donc plus ça créé de l’électricité. Ici la pression est de 35 bar ça veut dire que il y a 35 kg sur 1 cm2 !

Ps : les marches d’escalier avec les chaussures de securité c’était rude 😉_DSC2251

Derniers jours au Laos…

Aujourd’hui, nous sommes à Thakhek et quittons le Laos pour passer la frontière Thaïlandaise. Voici un petit topo sur nos derniers jours au Laos :

Le 7 mars, nous sommes arrivés à Thalang après 100 km en tuk tuk : un peu l’aventure avec tous nos bagages mais de bons souvenirs de voyage avec un groupe de moines et un vieux monsieur souriant et sympatique. Heureusement, la route est belle et en bon état. Nous faisons les 100 km en 2h30 environ.

Thalang est situé sur une grande réserve d’eau « Nam Theun Reservoir » créé par un barrage. Ce grand lac alimente en eau la centrale hydroélectrique dont les enfants vont vous parler demain 😉

Nous avons dormi au Sabadee Guesthouse, ambiance agréable mais TRES nonchalente… Faut pas être pressé quoi. C’est pas grave, nous sommes en vacances ! « Bo pen yang » comme on dit ici, c’est à dire « pas de problème ».

Balade en bateau sur le lac le lendemain, après un super petit déjeuner au restau juste à côté, au bord du lac. C’est très étrange de circuler en bateau dans une ancienne forêt !

Et le soir venu, c’est trompette pour les uns et pétanque ou « petang » (le sport nationnal !) pour les autres :

Le samedi 9 au matin, Laurent, un collègue de Florent de Vientiane qui travaille avec lui sur le barage, vient nous chercher et nous emmène d’abord visiter la centrale hydroélectrique « Nam Theun 2 » à quelques kilomètres de là, avant de nous déposer à la base vie où nous allons passer la nuit.

Une fois de plus, nous sommes accueilli comme des rois : nous avons 2 petites maisons à nous tous seuls, le resto, la piscine, le badmington, la salle de sport… à disposition. La classe internationale !

_DSC2317 (1)

Robin a très envie de rester profiter encore de ce confort et des activités à disposition mais nous avons envie de continuer à avancer et profiter du Laos un maximum avant de poursuivre notre périple ailleurs… (Thaîlande, Cambodge et Indonésie).

Guillaume a quand même le temps de se faire une belle boucle en vélo + visite de grotte le matin avec François, un autre collègue de Florent et Laurent, avant de reprendre la route direction Thakhek :

Un séjour chic & choc !

Nous sommes sur la fameuse « boucle de Takhek » que nous avons décidé de faire en sens inverse histoire de ne pas faire pareil que tout le monde 😉

Mardi 5 mars, nous sommes donc arrivés à Ban Nahin, une jolie petite bourgade bien paumée, au dessus de Konglor cave. Nous avons dormi une nuit à Sanhak Guesthouse, sympa et pas chère (10 euros pour nous 4, en partageant la grande chambre avec salle de bain).

Après avoir loué des scooters, à vitesse maintenant que nous sommes bien à l’aise, nous avons fait la route vers Konglor en nous arrêtant directement à Spring River Resort*: un magnifique hôtel avec plein de petits bungalows tout mignons au dessus d’une rivière limpide et bien fraiche que nous avons pu remonter en kayak jusqu’à sa source qui sort directement des rochers. La baignade s’est prolongée toute l’après-midi, quel délice !!..

Le lendemain, petit tour en scooter, en mode Route 66, en faisant quelques détours avec des passages tout terrain histoire de rigoler un peu 😉

Et nous sommes arrivés à Konglor Cave… Et là, nous avons été époustouflés ! Tous les superlatifs y sont passés : « Magnifique, impressionnant, incroyable, gigantesque, étonnant, fantatique, halluciant, dingue, fou,… » Nous n’avions pas suffisament de mots.

Nous vous mettons quelques photos mais il faut absolument être sur place pour se rendre compte de ce que c’est : une grotte immense que traverse une rivière sur 7 km et que nous pouvons remonter en petite barque à moteur. Plus des passages à pied pour visiter. 2 heures de visites à couper le soufle !
En plus, tout seul et sans guide à part notre batelier qui ne parlait pas un mot d’anglais.

Petite baignade suite à la visite (avec les moines au loin…) :

Et retour à Ban Nahin en scooter. Et une journée parfaite, une ! de plus…

* Nous avons un peu négocié car le tarif était un peu au delà de notre budget mais, en se serrant un peu (à 3 dans un grand lit avec Ariane) nous avions un joli bungalow pour 40 euros. Avec le diner et le petit dèj, les kayaks et les boissons, nous nous en sommes sortis à 88 euros, raisonnable donc…

Petit stop enchanteur à Vientiane

Un grand merci à la famille Perrot qui nous a accueilli merveilleusement bien dans leur havre de paix à Vientiane !

Nous avons passé un séjour fantastique qui nous aura permis de nous ressourcer, nous rafraichir, au enfants de se faire de nouveaux copains et aux parents d’avoir de bonnes discussions en français autour d’un bon verre de vin, de fromage, de côtes de boeuf au barbecue, de cornichons… « comme à la maison » !

C’est bête mais parfois ça fait vraiment du bien 😉

Guillaume a même pu se faire une belle sortie vélo en compagnie de Florent :

Et voici L’Arc de Triomphe de Vientiane (et les champs élysées…) :

_DSC1874

Suite du programme : de belles montagnes karstiques autour de Thakhek, grotte avec rivière souterraine, cascades et balades en scooter pour la semaine à venir avant de passer la frontière de la Thaïlande.

Plein de belles photos en perspective !!