Dernière journée à la ferme

Après avoir fait notre dernière récolte de Butterfy Pea (il y en a de plus en plus !), nous avons terminé la rotonde sur laquelle nous avons travaillé plusieurs jours. Cela va devenir un endroit sympa pour se poser à l’ombre, discuter et faire la sieste juste à côté de la maison. Bravo à tous pour ce super boulot et notamment Luciane et Darin pour la dalle à la main !

Il fait toujours extrèmement chaud en journée donc nous passons facilement trois heures à ne rien faire après le repas. Long moment où nous faisons la sieste, des jeux tranquilles avec les enfants, des recherches sur la suite du voyage etc… souvent tous ensemble dans la grande salle commune ouvert à tous vents (enfin, quand il souffle !).

Je dois aussi m’acquiter de mon petit travail quotidien qui est de remplir les 10 grandes jars du jardin afin de pouvoir arroser le jardin le soir.

Enfin d’après-midi, nous reprenons le travail, et, après la séance d’arrosage qui monopolise tout le monde durant presque une heure, chacun avec son petit arrosoir ou son tuyau sur sa parcelle de jardin, arrive enfin l’heure de la vrai pause. Celle-ci est d’autant plus appréciée que les températures tombent un peu et qu’il y a souvent des bières fraiche en fin de journée !

Ce soir, c’est concours de pétanque :

Demain, nous partons direction Banteay Chhmar pour visiter lds temples de l’époque Angkorienne.

Alors bye bye Olivier et Darin ! (et Sovan, Arun, Caro et Kia bien sûr…). Bye aussi aux autres volontaires, et à bientôt pour ceux qui passeront nous voir à St Hilaire 🙂

Merci encore à tous pour cette super expérience qui restera un des points d’orgue du voyage…

_DSC3297 (2)

PS : n’ayant pas eu de réseau depuis quelques jours, cet article n’est posté qu’aujourd’hui. Nous nous en excusons…

Woofing à la ferme

Peux tu nous présenter la ferme dans laquelle tu vis actuellement ?

La ferme dans laquelle je vis est une ferme biologique dans laquelle plusieurs personnes vivent pour aider les fermier à cultiver et en échange les fermier les hébergent et leur donnent à manger : cela s’appelle du woofing.

_DSC3226

Qu’est ce qui est différent d’une ferme française ?

Rien n’est différent à part les produits qu’ils cultivent.

_DSC3222

De quoi vivent les fermiers ?

Les fermiers vivent de leurs culture et du peu d’argent qu’ils gagnent.

Peux-tu expliquer ce qu’est ce que le woofing ?

Le woofing est le fait de travailler dans une ferme bénévolement et ta récompense est que tu as le gîte et les repas moins chers (nous ons doit payer 5 dollars par jour).

_DSC3122
WOOFING

 

La vie dans une ferme c’est pas trop dure pour des vacances ?

Non c’est cool car les enfants ils vont jouer au foot quand les adultes ils retournent le compost ;-).

Peux tu nous donner ton emploi du temps d’une journée classique ?

Je me réveille vers 7H30 pour prendre le petit déj et après les enfants vont à l’école pendant que les adultes travaillent. Après 2 ou 3H c’est la pose et on mange puis vers 15H les adultes vont travailler et les petits enfants jouent et les garçons (et parfois les filles) jouent avec les autres enfants du village au foot.

_DSC3085
enfants des villages voisins

Au final est ce que c’est une bonne expérience ?

Oui c’est une très bonne expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans notre vie.

 

Les journées d’une ferme organique 👍

On est arrivé dans une ferme bien sympa avec des enfants du village qui pouvaient jouer quand ils voulaient et ils allaient aussi à l’école (les enfants de la ferme pouvaient assister aux cours et avant qu’ils viennent on avait aussi des cours particuliers).

j’ai aussi aidé les parents à la ferme.

On a aussi le bungalow le plus classe parce qu’on est une famille de 4 ,on a pour manger un petit self de 3 plats et à la fin du dîner on fait des jeux de cartes et on s’amuse bien. 😏🎲🃏😏

Ariane

Woofing au Cambodge

On y est ! Ca fait dejà 3 jours mais on a trop peu de connection pour écrire un véritable article avec photos et tout. Juste pour vous dire que c’est génial, nous sommes environ 15 volontaires et l’ambiance est très bonne.

Nous travaillons le matin à partir de 8h jusqu’à 11h30, ensuite il fait trop chaud. Pause repas et pause sieste jusqu’à 14h30. Reprise du boulot (nous sommes dans la boue jusqu’au cou, nous faisons des briques avec de la terre et de la balle de riz ou nous creusons dans la terre pour faire des réserves d’eau quand ce sera la saison des pluies) jusqu’en fin d’aprèm où on fini par l’arrosage du jardin.

Le matin, les enfants vont à l’école (ce sont 2 volontaires, Léa et Louise qui font l’école sur place pour les enfants qui vivent ici et qui parlent français car Olivier, le proprio est français). L’après midi, les enfants du village viennent suivre les cours en anglais et nous venons en renfort (avant la reprise du boulot) : aujourd’hui ils étaient 37 ! Nous avions bien besoin d’être 5 ou 6 adultes 😉 Mais ils sont surmotivés donc très bonne ambiance.

Voilà, j’ai fait très vite. Plus de news et de photos arriveront bientôt !